Strabisme : peut-on le soigner ?

  • 18 mars 2020
Strabisme : peut-on le soigner ?

Inesthétique, le strabisme peut survenir à tout moment de la vie humaine. Communément désigné par "Œil qui louche", cette affection peut avoir d’importants dégâts sur la vision, surtout à l’âge adulte. Mais heureusement, un strabisme peut être corrigé. Nous vous disons comment.

Le strabisme : Qu’est-ce que c’est ?

Le strabisme résulte d’un défaut d’alignement des deux yeux. Ce qui les empêche de regarder dans la même direction. Normalement, les deux yeux fixent la même image. Dans le cas du strabisme, l’un des deux yeux dévie de la direction normale du regard et s’accompagne d’une baisse de vision à son niveau. Lorsque l’œil est dévié vers l’intérieur, on parle de strabisme convergent. Quand il est dévié vers l’extérieur, il s’agit du strabisme divergent. Lorsqu’il louche vers le haut ou le bas, on parle alors de strabisme vertical (rare). Dans l’un ou l’autre des cas, le cerveau reçoit deux images décalées.

Déjà pas du tout agréable à voir, le strabisme peut entraîner de lourdes conséquences sur la vision à l’âge adulte s’il n’est pas corrigé à tant chez l’enfant.

Comment soigner le strabisme ?

Généralement, le pédiatre ou un médecin généraliste peut déjà dépister le strabisme chez l’enfant lors des rendez-vous postnatals (8 jours, 9 mois, 24 mois…). Une fois que le strabisme est diagnostiqué chez l’enfant, une course contre la montre est lancée. Car, il faut corriger l’œil malade avant les 6 ans de l’enfant pour que l’amblyopie (perte de vision) ne devienne pas irréversible.

En fonction du type de strabisme, anatomique lorsqu’il est congénital ou accommodatif lorsqu’il apparaît plus tard, l’ophtalmologue va prescrire le traitement adapté. Généralement, s’il s’agit d’un strabisme anatomique, une intervention chirurgicale s’impose afin de redimensionner le muscle en défaut. Par contre, s’il s’agit d’un strabisme accommodatif, pas d’opération. Une paire de lunettes peut aider à corriger l’œil malade.

Pour corriger l’amblyopie, un pansement occlusif pourrait être posé en urgence sur l’œil qui ne tourne pas afin d’obliger l’autre à retravailler.

Autres lectures