Singleton whisky, tous les secrets du succès

  • 14 septembre 2018
Singleton whisky, tous les secrets du succès

Depuis quelque temps, je prends plaisir à déguster un bon whisky. Et j’en profite pour me renseigner un peu sur la marque.

Singleton whisky, tous les secrets du succès

Singleton Whisky, c’est un de mes amis qui me l’a fait déguster. Dernièrement, je l’avais invité à manger et il est arrivé avec une bouteille de Singleton Whisky. Alors bien sûr, j’ai sauté sur l’occasion pour sortir mes beaux verres à whisky. C’est vrai que pour bien apprécier un whisky, il faut le verser dans le verre adapté. J’ai eu la chance de recevoir à Noël dernier un coffret de 6 verres à whisky. Ce sont des verres assez bas mais très ronds. La base est bien plus ronde que le haut.

Le Singleton Whisky est un single malt écossais, tout comme l’aberlour. Il vieillit en fûts de chêne européen. Je précise chêne européen parce que c’est l’essence du bois du tonneau qui donnera au whisky son arôme et son goût.

Le Singleton of Duffown est proposé depuis 1896

Si vous cherchez un whisky de qualité, vous devriez vous attarder sur la distillerie Singleton. Dans le Speyside, le Singleton of Dufftown est implanté depuis 1896, cela montre à quel point cette boisson est de qualité. Elle est donc réservée à tous les passionnés et à ceux qui ont une véritable sensibilité pour tous les arômes. The Singleton Whisky : whisky écossais du Speyside est produit selon des conditions très spécifiques.

  • Cette distillerie optimise la fermentation par rapport à d’autres marques qui sont un peu plus pressées.>/li>
  • Grâce à cette particularité, les avantages sont nombreux puisque Singleton vous propose des whiskys de qualité et riches en arômes.
  • Les boissons sont parfaitement équilibrées, vous aurez donc un grand plaisir à les déguster avec des collègues, des amis, des voisins, votre famille ou en solitaire lors d’un moment de détente.

Cette qualité a bien sûr un prix puisque la bouteille est facturée aux alentours de 40 euros pour un Singleton Sunray. Toutefois, si vous souhaitez un 18 ans d’âge, le coût est pratiquement multiplié par deux, car il faut prévoir près de 72 euros.

Comment boire un whisky ?

Il ne suffit pas de le verser dans un verre pour déguster pleinement tous les arômes. Vous devez respecter quelques conditions et notamment le prendre nature. Oubliez les glaçons, car ils dénaturent le whisky et ils offrent un goût très désagréable. Privilégiez une quantité raisonnable de 40 cl avec un verre en forme de tulipe. La partie basse est assez étroite alors que haut est un peu plus large, cela permet de dégager toute la richesse.

N’hésitez pas à le sentir comme les amateurs de vin peuvent le faire, car cette première rencontre est nécessaire pour se familiariser avec les arômes. Il y a généralement une dominance qui peut être boisée, florale avec de la fleur d’oranger et de la lavande ou fruitée, un arôme tourbeux est aussi possible. Ce dernier est proposé par la région d’Islay, car la tourbe a été utilisée pour que le malt puisse sécher.

Si vous aimez la vanille, le caramel et le chocolat, cette dominante boisée devrait vous combler.

Autres lectures